Potager urbain : 6 conseils pour se lancer

2021-03-15
MaisonMarie PârisFiche du commerçant

Bernard Lavallée, aussi connu comme le Nutritionniste urbain, est un passionné de jardinage - celui qui cultive des fruits et légumes sur son balcon depuis dix ans vend d’ailleurs des semences ancestrales sur sa boutique en ligne. Envie de vous lancer dans la production d’un potager en ville? Voici ses conseils pour les jardiniers urbains débutants.

6 conseils pour réussir son potager en ville

1. Avoir un lieu ensoleillé

Que ce soit une petite cour ou un balcon, il y a toujours moyen de faire pousser quelque chose peu importe l’espace dont on dispose. Le principal facteur qui peut être limitant est l'ensoleillement : il faut un minimum de six heures de soleil par jour pour cultiver la majorité des plantes potagères. « En deçà, ça devient plus complexe, indique Bernard Lavallée. Certaines plantes peuvent pousser, comme la laitue, le kale ou les épinards, mais pour la plupart c’est difficile... »


2. S’équiper simplement

Aucun outil n’est vraiment indispensable pour débuter. Pendant de nombreuses années, Bernard Lavallée a utilisé de vieux pots de plantes trouvés dans les poubelles, et une cuillère à soupe pour planter !

C'est très facile de ne pas dépenser un sou, ou presque », assure-t-il.

Pour les pots, on opte pour un matériel inerte (pas de métal par exemple, qui pourrait se dégrader avec l'eau et se transmettre aux plantes) et au fond duquel on peut percer des trous pour que l’eau puisse s’écouler. Le Nutritionniste urbain utilise pour sa part des bacs de rangement en plastique, pratiques et peu dispendieux ! La plus grosse dépense sera pour les sacs de terre. « Ça vaut la peine d'investir dans des mélanges de terreaux pour balcon : ils sont conçus pour la culture en pots et amènent une bonne aération. »


3. Choisir ses fruits et légumes préférés 

On opte pour des variétés qu’on aime. Cultiver des aliments demande des efforts, alors autant les manger! On plante donc des fruits et légumes qu’on aime, qu’on sait comment cuisiner et intégrer dans nos menus. Ensuite, on y va avec des variétés diverses. C’est un des bonheurs du potager selon le Nutritionniste urbain : planter des aliments différents, les voir pousser et les goûter tout au long de l’été...


4. Ne pas tout miser sur les semis

Pour certaines plantes, on peut semer la graine directement au potager (haricots, melon, basilic…) « C’est vraiment facile, une bonne option pour un jardinier qui commence », souligne Bernard Lavallée. Pour les autres plantes (piment, poivron, tomate, aubergine…), on peut acheter des plantes déjà cultivées ou encore opter pour des semences - ce qui est environ dix fois moins cher. Vient alors le temps des semis : on commence à cultiver les semences à l’intérieur pendant l’hiver, vers mars-avril, pour leur donner un peu d’avance sur le printemps. On les plante ensuite à l'extérieur quand tout risque de gel a disparu - pour cela, il suffit de consulter les calendriers de plantation disponibles sur Internet.


5. Commencer petit

On évite de commencer trop gros avec de nombreuses semences. « Ça vaut la peine d’essayer au moins un semi pour voir comment ça fonctionne et pour se pratiquer. Mais si c’est la première fois qu’on essaie, je conseillerais de choisir seulement une ou deux plantes pour les semis, prévient notre expert. Une des pires erreurs qu’on peut faire en commençant le jardinage, c’est de se lancer dans d’immenses projets, puis de désespérer et d'abandonner. » Et si vous aimez le premier été, vous pourrez doubler ensuite, puis agrandir le projet chaque année.


6. Prendre du plaisir

Une fois que tout est en terre, la tâche principale est l’arrosage - surtout sur les balcons. En bref : quand c'est sec, on arrose. Il faut également enlever les mauvaises herbes qui peuvent pousser, même si c’est assez rare avec la culture en pots, et vérifier ses plantes : y a-t-il beaucoup d’insectes ? De taches étranges, de signes de maladies ? « Il faut voir l’arrosage et le désherbage comme un moment où on est au jardin, conclut Bernard Lavallée. Le plaisir doit être la première raison de jardiner. »


Ça y est, vous avez la piqûre du jardinage ? Rendez-vous sur le Panier Bleu afin de trouver tout ce dont vous avez besoin, des outils en passant par des livres de référence et même de l'équipement pour jardiner avec vos enfants, afin de faire germer votre nouvelle passion.

Marie Pâris
Marie Pâris est journaliste et se spécialise en culture et gastronomie. Elle compte plus de dix ans d’expérience dans divers médias imprimés et web, en France comme au Québec. Elle a notamment dirigé les rubriques Gastronomie et Arts de vivre du magazine VOIR et le Guide Restos VOIR, et est aujourd’hui la correspondante au Québec du site Star Wine List.

Articles qui pourraient vous intéresser

Infolettre

Inscrivez-vous pour découvrir les derniers articles en primeur et être informés de l'évolution du Panier Bleu!

Merci! Votre inscription a bien été reçue
Une erreur est survenue. Nous vous invitons à réessayer ultérieurement